Home

B-jazz international contest 2019 ❤️


Photo accueil © Ushas Merten

About

FR
Aishinka est un projet musical né à Bruxelles en 2016, explorant la transmission au travers des chants du monde et du temps. C’est son amitié et une sensibilité musicale partagée avec Emmanuelle Duvillard qui ont inspiré Louise Andri à élaborer un répertoire faisant se rencontrer différentes cultures et expressions (tradition, jazz…) et à créer cet ensemble formé de trois voix féminines, saxophone soprano, piano, contrebasse et batterie. Actuellement, le répertoire est essentiellement basé sur des chants traditionnels bulgares (tels qu’ils ont été harmonisés dans les années 50-60), revisités en y joignant la liberté d’improvisation du jazz, dans l’esprit de perpétuer la mémoire musicale léguée par les anciennes générations, tout en la faisant évoluer dans le monde d’aujourd’hui. Depuis toujours et partout sur Terre, l’humain évolue en transmettant son vécu et la richesse de sa culture de génération en génération. Il contribue ainsi à ce Tout qu’est l’humanité, qui nous relie à cette « mémoire » unique. Nous ne savons pas où nous allons ni pourquoi nous le faisons, mais nous souhaitons tous perpétuer notre espèce et léguer nos savoirs, nos idées, nos sentiments à ceux qui nous suivront. D’où le nom Aishinka signifiant « amour de l’évolution » en japonais (c’est également le titre d’un album du compositeur bulgare Ivan Spassov). En 2019, Aishinka remporte le premier prix du concours « B-Jazz International Contest ».

_____________________

Louise Andri (Be) – piano & arrangements
Emmanuelle Duvillard (Fr) – voice
Julie Rens (Be) – voice
Claire Parsons (Lux) – voice
Tom Bourgeois (Fr) – soprano saxophone
Fil Caporali (Br) – doublebass
Daniel Jonkers (Nl) – drums

_____________________

EN
Aishinka is a musical project born in Brussels in 2016, exploring transmission through world songs and time. It was her friendship and a shared common musical sensibility with Emmanuelle Duvillard that inspired Louise Andri to develop a repertoire that brought together different cultures and expressions (tradition, jazz…) and to create this ensemble of three female voices, soprano saxophone, piano , bass and drums. Currently, the repertoire is essentially based on traditional Bulgarian songs (as they were harmonized in the 50s and 60s), revisited with the freedom of improvisation of jazz, with the intention of perpetuating the musical memory passed on by the older generations, while making it evolve in today’s world. Ever since and everywhere on Earth, humans have been evolving by transmitting their experience and the richness of their culture from generation to generation. It thus contributes to the « All » that is humanity, which connects us to this unique « memory ». We do not know where we are going or why we are doing it, but we all want to perpetuate our species and leave our knowledge, our ideas, our feelings to those who will follow us. Hence the name Aishinka, meaning « love of evolution » in Japanese (this is also the title of an album of the Bulgarian composer Ivan Spassov). In 2019, Aishinka won the first price of the « B-Jazz International Contest ».